Ambrée pur malt

Dans la trThiriez-entrée-brasserieadition des bières flamandes de qualité, nous voulions que notre bière soit pur malt, c’est à dire qu’il n’y a pas d’ajout de sucre dans le processus de brassage.

Cette technique nécessite d’utiliser plus de malt pour obtenir le dégré d’alcool recherché et donc par conséquent coûte plus cher, mais le résultat est incomparable : Les céréales s’expriment pleinement et aucun goût suave ne vient gâcher ce plaisir.

Thiriez-cuve

 

 

 

 

Différents malts ont été associés pour obtenir une richesse d’arôme en bouche. Nous avons utilisé deux malts d’orge et un malt de seigle.

 

Thiriez-les-malts

Pour autant, le houblon n’a pas été mis à l’écart dans notre recette. Nous voulions une bière sèche, avec une légère amertume, désaltérante.

 

Thiriez-les-houblons

 

 

 

La difficulté ici fût de composer avec les houblons français disponibles en bio. Nous avons opter pour trois houblons alsaciens, introduits à différents moment du brassage pour en extraire soit l’arôme, soit l’amertume.

 

Thiriez-les-cuves

Il ne nous restait plus qu’à attendre les trois fermentations d’usage et quelques semaines plus tard ne recevions nos premières bouteilles de Court Debout !

Verdict : une bière de robe dorée, plus cuivrée qu’ambrée, et une belle palette de saveurs.

Le malt est bien présent, les céréales s’expriment à tour de rôle. La fin de bouche est houblonnée, aromatique et amère, ce qui appelle une nouvelle gorgée et à nouveau on découvre d’autres saveurs. Une réussite !